lundi 26 janvier 2015

Un texte, non, deux

Bon, j'ai finalement résolu mes problèmes de narrateur de l'autre jour.

Et j'ai donc réussi à terminer mon premier texte depuis la naissance de ma puce! :)

En fait, non, c'est faux, c'est le deuxième que je termine. Mais le premier était une bouette écrite en manque aigu de sommeil et je suis même pas sûre que je pourrai en sauver une phrase complète si un jour j'essaie de le réécrire.

La seconde nouvelle, par contre, est plutôt à mon goût. Une chance, je commençais à me demander si avoir un bébé en chair et en os allait nuire à ma capacité de créer mes enfants de papier. ;)

(Oui, je sais, c'était une angoisse bizarre, mais bon, les écrivains ont déjà une tendance à douter d'eux-mêmes, alors ajoutez à ça l'insécurité hormonalement provoquée des nouvelles mamans...)

Bon, maintenant, il me reste juste à voir si le texte sera accepté pour publication...

jeudi 22 janvier 2015

Mamammifère

Je prenais un café avec deux autres mamans. On rigolait du fait qu'on avait réussi à faire entrer les trois poussettes dans l'ascenseur du centre d'achat où nous nous trouvions. On se disait que la maternité augmente sans doute notre niveau de compétence à Tetris.

J'avais ma puce sur mes genoux. À un moment, j'ai cru sentir une odeur suspecte. J'ai donc soulevé ma puce afin de lui renifler les fesses à travers son pantalon et de détecter si elle était la source des émanations douteuses...

Et puis j'ai réalisé que je venais de renifler le derrière de quelqu'un, dans un lieu public! Comme si j'étais un chien! La honte!!!

C'est alors que j'ai vu mes deux amies-mamans effectuer la même vérification olfactive. On s'est regardées. On s'est mises à rire. Y'a pas trente-six façons de savoir si une couche est sale ou pas... Les bébés ont pleuré. On a sorti les couvertures, histoire de cacher un minimum de peau, et on les a mis au sein.

Y'a pas à dire, la maternité, ça réveille nos instincts de mammifère.

lundi 19 janvier 2015

Habiletés parentales

Après 5 mois avec ma puce, j'en suis venue à la conclusion que les cours prénataux sont vraiment inadéquats. Les vraies habiletés parentales n'y sont pas enseignées! Si j'avais à écrire un plan de cours pour des cours prénataux, voici ce que j'y mettrais :

1- L'art de tout faire avec une seule main.

Exercice pratique : ouvrir un pot de confiture d'une main en tenant un chiot de l'autre.

2- Comment déposer un bébé dans un lit sans le réveiller.

Cette fois, l'exercice pratique impliquerait une poupée contenant une faible charge de nitroglycérine. Ce serait la catastrophe à la moindre secousse... et ca ne refléterait pas encore tout à fait la difficulté réelle de la tâche. :p

3- Interprétation du hurlement

Exercice pratique : une sirène se déclencherait et ne s'arrêterait que cinq minutes après que les futurs parents aient deviné le problème choisi par le prof (bébé a trop chaud, trop froid, est mouillé, veut faire un rot, a faim, veut un câlin, fait de la fièvre, etc...), à condition qu'ils n'aient pas, durant ce cinq minutes, également nommé le problème diamétralement opposé.

J'en oublie sûrement... que proposez-vous? 

mardi 13 janvier 2015

Hors du monde et du temps

Je lisais les bilans 2014 de mes amis blogueurs lorsque ça m'a frappée.

Depuis août, depuis la naissance de ma puce, j'ai l'impression de vivre hors du monde, hors du temps. Je regarde les bilans de mes amis et tout ce qu'ils ont accompli depuis l'été m'est totalement passé sous le nez.

J'aime m'occuper de ma fille (sauf, je l'avoue lorsqu'elle se réveille pour la huitième fois au cours de la même nuit) et de ma petite famille. Et j'arrive à trouver un peu de temps pour moi, presque chaque jour, pour avancer, lentement, mes projets. Mais je n'ai plus autant le loisir de parcourir les nouvelles, de lire des livres, de suivre les blogues, les fils Facebook.

Je trouve ça difficile d'être aussi débranchée de l'actualité, du monde littéraire.

Je peux pas m'empêcher de me demander si je saurai y retrouver ma place lorsque le temps sera venu.
En partant, j'ai l'impression que, d'ici là, y'aura vraiment plus personne qui lira mon blogue! ;p
 

mardi 6 janvier 2015

Le choix du narrateur

On parle souvent de la question délicate du choix du narrateur. Sera-t-il omniscient, absent, en "je", aligné sur un personnage ou sur un autre... On pèse les pour et les contre, on discute des techniques reliées à chaque choix...

Comme tout le monde (enfin, je crois), il m'est arrivé souvent de tâtonner, en début de texte, pour choisir le bon narrateur. Que ceux qui n'ont jamais écrit un texte en "je" pour le mettre ensuite en "il" (ou vice-versa) lèvent la main!

Cependant, ces jours-ci je travaille sur un texte où interviennent une dizaine de personnages. Il me semble clair que je dois adopter le point de vue de l'un d'entre eux pour raconter les événements.... Mais, mautadine, c'est la première fois que je n'arrive pas à déterminer sur quel personnage je dois m'aligner!

J'ai écrit une première version, où j'ai laissé "flotter" le point de vue : je racontais des bouts du texte selon la perspective qui me semblait la meilleure, sans me soucier du fait que le narrateur "saute" d'une tête à l'autre. Ça m'a donné l'impression qu'un personnage était au contre de l'histoire et devait assumer toute la narration. J'ai donc commencé une seconde version...

Et ça marche pas.

J'ai essayé une autre version avec un autre personnage.

Marche pas non plus.

Là j'en suis à considérer l'idée d'un narrateur omniscient.

Faisait longtemps que je l'avais pas utilisé celui-là!

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de tâtonner comme ça pour trouver votre personnage-point-de-vue?

jeudi 1 janvier 2015

2014 fut douce-amère, vive 2015!

2014 aura été une année douce-amère.

Douce, parce qu'elle m'a donné ma puce, que j'attendais depuis si longtemps et qui me comble de bonheur (preuve de cette affirmation, je n'ai jamais mis autant de photos sur le blogue que depuis son arrivée! ;).

Amère, parce que, à la toute dernière minute, elle m'a enlevé ma grand-mère. Eh oui, ma grand-maman au synthétiseur s'est éteinte. Étant donné qu'elle avait 92 ans, je me doutais que ça arriverait bientôt, mais je pense qu'en même temps une partie de moi vivait dans le déni. Après tout, ma grand-maman je l'ai toujours connue avec des cheveux blancs et des rides, alors c'est pas comme si le passage des ans l'avait changée beaucoup. Mais elle était usée par la vie, alors elle s'est éteinte tout doucement, juste avant Noël. Elle va me manquer énormément.

Côté écriture, j'ai publié :
- quatre nouvelles (dont une réédition)
- une micro-nouvelle
- une histoire dont vous êtes le héros

Là encore, le bilan est doux-amer. Amer, parce que j'ai quand même pas publié beaucoup. Doux, parce que j'ai fini d'écrire Hanaken III! Et la micro-nouvelle publiée était le premier texte que j'écrivais en réponse à une commande. Pis se faire commander un texte, ben ça fait un petit velours! ;) En plus, l'une de mes nouvelles a été finaliste au concours de Radio-Canada et j'ai reçu une petite bourse pour écrire un roman policier.

Par contre, autre petite amertume : pour le moment j'ai pas réussi à en écrire une ligne.

La puce est adorable, mais vraiment prenante!

Mes résolutions 2014 étaient les suivantes :

1- Terminer Hanaken III
C'est fait! :)

2- Continuer à cultiver zénitude et sérénité (un moment donné, ça va pousser! ;)
Découverte récente : la zénitude et la sérénité semblent incompatibles avec un bébé qui ne fait pas ses nuits et pleure pour des raisons obscures. Alors mettons que j'avais progressé, mais que là je dois tout reprendre à zéro! ;)

3- Prendre davantage soin de moi, de mon chum et de ma famille
Pour ce qui est de mon chum et de ma famille, j'suis en bonne voie je pense. Pour ce qui est de moi-même, euh... dès que j'arriverai à faire comprendre à ma puce que même si je disparais de son champ de vision j'existe encore, ce sera plus facile! ;)

Mes résolutions 2015 sont à la fois simples et ambitieuses (mais bon, qui risque rien...) :

1- Écrire mon roman policier

2- Développer ma carrière d'écrivaine

3- Élever ma puce de mon mieux, en essayant de ne pas angoisser à chaque fois que je dois prendre une décision.

4- Ménager des moments pour moi et d'autres pour mon couple

5- Cultiver zénitude et sérénité

J'vous tiendrai au courant de comment ça se déroule! ;)

En attendant, j'vous souhaite de la santé, des droits d'auteur en hausse (et/ou des lectures passionnantes), pis beaucoup de bonheur en 2015!

lundi 22 décembre 2014

Cadeau de Noël inattendu et Joyeuses Fêtes!

Eh ben, 2014 aura été l'année des trucs inattendus.

Premièrement, après 4 ans d'essais infructueux, je me suis soudain retrouvée maman. Parce que oui, on a beau l'attendre pendant des années, me semble que la parentalité nous tombe toujours dessus par surprise. Y'a pas moyen de s'y préparer lentement. De commencer par être parent une fin de semaine par mois, pour apprendre. Non, un jour, tu rentres à l'hôpital avec ton chum. Jusque là, vous étiez deux amoureux qui n'aviez à vous soucier que de vous-mêmes. Quelques heures après, te voilà une maman ou un papa, responsable d'un autre être humain. À temps plein. Vraiment vraiment plein. Genre même à trois heures du matin un lendemain veille alors que t'as la grippe.

Heureusement, on s'y fait. Ou on manque trop de sommeil pour y penser longtemps! ;)

Deuxième truc inattendu : on dirait que, ces temps-ci, mes efforts de diversification de mes activités littéraires sont en train de porter fruits! :)

Après mes débuts comme critique littéraire, là on vient de m'inviter à participer à un Cabaret multidisciplinaire qui se tiendra dans ma région à la fin mars. C'est un beau cadeau de Noël, mettons! :) J'ai hâte! Je vous donnerai plus de détails au fur et à mesure que je les aurai.

Le tout est coordonné par les Productions langues pendues. Avis aux intéressés : ils font régulièrement des appels de candidature pour des événements semblables. (Et oui, on est payés. Entk, c'est ce qu'on m'a promis! ;).

Ma mission consistera à faire une lecture publique d'une quinzaine de minutes. Je crois que je vais lire "Ce qui reste de l'ange" et peut-être "De dragonis gesta" ou "La Maillarde"... Faut que je fasse des essais et que je vois quels textes passeront le mieux à l'oral. :) Avez-vous des suggestions?

On se revoit en 2015 pour le bilan 2014 et les traditionnelles résolutions de début d'année! :D (Oui, oui, cette fois c'est vrai : je fais une pause de blogue jusqu'en janvier!)

D'ici-là, je vous souhaite à tous de passer de joyeuses Fêtes! :) Dormez autant que vous le pourrez, lisez québécois, pis buvez avec gourmandise, mais modération! ;)